Sibérien Kolyana

Vous aimez les chats


Et vous désirez en avoir comme compagnon

-- 30 Millions d'Amis, citation :  «« Quelle est la principale cause des troubles comportementaux des chats que vous observez ? »

-- Florence Cailliot-d'Ivernois, comportementaliste spécialisée dans le comportement du chat : «70% de leurs problèmes sont liés à un manque d'activités ! Fléau particulièrement répandu chez les chats citadins. La plupart d'entre eux reçoivent l'affection de leurs maîtres mais cela ne suffit pas. Ils peuvent rester isolés plus de 8h par jour et souffrent de ne rien voir bouger autour d'eux. Cela porte atteinte à leur état psychique. Leur besoin d'activité s'accumule comme un ballon de baudruche qui éclate au bout de quelques temps. Alors renseignez vous sur les solutions pour donner une activité suffisante à vos petits compagnons poilus ! » » Fin de citation.

L'enfermement seul dans un appartement sans tenir compte de leurs besoins psychologiques au cas où un autre éleveur accepterait, n’est d’aucun avantage ni pour l’animal, ni pour le maître qui devra faire face à un chat neurasthénique, avec des tics, ou explosif à n'en plus finir de la nuit.Il est beaucoup plus agréable d’avoir un autre chaton, fût-il sans race précise mais sain, et ne donne pas beaucoup plus de travail, mais en échange cela apporte la bonne humeur et les rires de leurs jeux. Il est aussi possible de s’associer avec un(e) voisine en retraite qui s’ennuie ou une amie pour garder le chat la journée. Les chats sibériens sont très sociables.
Si vous désirez un chaton en hiver, cliquez ici
des liens très instructifs avec de nombreuses possibilités suivant ce que vous désirez. 

  http://www.afas-siamois.com/choix_combien.htm 

  http://www.afas-siamois.com/elevage_cout_chaton.htm

  www.afas-siamois.com/info_cout_elevage.htm

  http://www.afas-siamois.com/elevage.htm

 Il faut savoir qu'un chat est un être vivant qui a des besoins, et que ces besoins génèrent comme pour nous des dépenses :
Dépenses pour la nourriture, la santé, l'hygiène dans nos murs, les loisirs, et d'autres encore. Un chat Sibérien n'est pas seulement intéressé par son bol d'eau et de nourriture. Il vous aimera et vous sera fidèle toute sa vie. Vous serez son mentor et vous devez prendre conscience que vous êtes responsable d'un être vivant qui compte sur vous et vous aime. Choisissez donc un bon éleveur qui sait que ces petits bouts de conscience ont besoin d'un bon début d'éducation basée sur l'éveil de leur intelligence en rapport avec les humains et leur mode de vie, câlins compris.

Il y a d'abord la décision de faire naître ce bout de chou : La future maman va avoir besoin de rencontrer le futur papa, il faut :
-soit acheter le mâle et l'entretenir,
-soit payer une saillie.
Et bien entendu, il y a aussi l'entretien de la future maman, vermifuges, anti-puce, tests, etc.. pour une bonne santé, et qui va être encore plus surveillée. La future maman doit être de caractère agréable car elle éduque ses chatons selon sa personnalité. La nourriture également va devoir être plus conséquente, tout cela pendant deux mois afin d'avoir de beaux bébés robustes. Quand vient le jour de la naissance, il faut espérer que tout se passe bien, ce qui est d'ordinaire le cas chez le sibérien, sinon on aura besoin (rarement) de l'aide du vétérinaire.

Enfin les bébés sont là, une moyenne entre 1 et 7 suivant l'âge et la prolificité de minette. Ils vont tout d'abord dormir comme tous les bébés (ne pas les réveiller), puis ouvrir les yeux, puis sortir. Alors commence la période où il faut prévoir une ou deux, ou trois litières de plus. Bien entendu vous les avez vermifugés régulièrement, toutes les 3 semaines, une nourriture adaptée, les premiers vaccins, les tests, les sorties pour les familiariser avec le monde extérieur pour qu'ils deviennent des chats bien dans leur peau, non paniqués, qui ne se planquent pas sous l'armoire au moindre bruit. Bref encore du temps et des frais. Ils sont si mignons qu'on ne compte plus et on leur offre un petit arbre à chat pour les aider à  faire leurs griffes, s'exercer au métier de chat grimpeur, et se muscler afin qu'ils deviennent robustes.

Il y a également les frais administratifs : il faut un nom de chatterie, passer un certificat d'aptitude, un numéro de SIRET, si on veut leur donner des petits frères et sœurs, les inscrire pour leur pedigree etc...

Mais comment le trouver ce chaton ? où est-il ? Eh oui, il faut que la publicité passe par là, sinon vous allez faire des kilomètres à frapper à toutes les portes pour savoir qui a un chaton à placer. Surtout si vous avez une idée précise et que vous vouliez un chaton de telle race ou telle autre race.

Voilà votre futur petit compagnon est bientôt  prêt à vous rejoindre : dernière visite chez le vétérinaire, il a ses tests, ses vaccins, sa puce électronique, son carnet de santé...
* Après tout ce qu'il a fallu faire pour que ces petits bouts de chou vous fassent des câlins, comment s'étonner de leur prix ? Le vétérinaire a-t-il ses produits et ses heures gratuites ? les papiers administratifs sont-ils offerts ? Les recherches pour les parents de bonne et robuste lignée, La litière, la nourriture, les produits de nettoyage... tout cela entre dans la vie d'un chaton. Rassurez-vous, les  heures passées ne sont pas comptées, heureusement, car s'il fallait payer une personne pour le faire, ce serait hors de prix.

Pour répondre aux demandes, votre bébé, vrai chat de Sibérie,  vous sera confié, vacciné, pedigree, et tout ce qu'il lui faut, disposé à vous aimer et vous accompagner là où vous irez, et  leur affection, leur présence délassante, leur compagnie attentive, vous feront oublier tous vos soucis. Vous en redemanderez même, tout comme moi et les heureux qui ont leur compagnie.

 

 

Ecrivez-nous   1089003 Visiteurs   KOLYANA - SIBERIENS @ 2005 - VITRANT Marie